Yohan Briois

Une matinée à la cool

© Yohan Briois - 25 septembre 2019

C’est suite à la compétition amicale d’Annecy pêche du 25 août que nous prévoyons, Sébastien et moi-même, de se retrouver le week-end suivant sur le Rhône, pour passer une matinée a la cool !

Nous nous retrouvions donc 5 jours plus tard, à 6h 30 pétante, près à en découdre avec nos amis les brochets .

Durant la préparation, nous nous mettons d’accord sur la stratégie a adopter, afin de rester proche pour plus de fun. On s’ élancés  donc sur les flots et très vite un aperçu d’activité se profiler à l’horizon. Dans les 30 premières minutes de pêche, nous décrochons tous deux un poisson, mais rien de bien gros .

S’en suivit un calme plat. Nous décidions donc de changer de spot pour rejoindre un plateau qui semblait tenir à cœur a Seb . C’est sur place qu’il me conté son expérience passé sur se spot : “Une pêche lente au jerk et des touches sèches durant les poses. ” Il s’applique donc à reproduire les mêmes gestes dans l’espoir de déloger un poisson actif. De mon coté je grattais la cassure avec un petit leurre, histoire de prendre une touche. Finalement “Poisson”, une jolie perche de 25-30 cm se laissait charmer. Dans la foulée, c’est Seb qui fit retentir le tant attendu “POISSON” et c’est sans surprise sur un jerk lors d’une pause, qu’un beau brochet de 68 cm sortait les crocs, et hop c’est dans la filoche ” Bien joué Seb , il était annoncé celui-la !”

Malheureusement s’en suivi de nouveau une longue période de calme. On se laisse pas allés, on si remets. Retour sur la zone des 2 décroches du matin, mais pas grand chose non plus de se coté-ci. Tant pis, il nous reste 2 heures de pêche, on ponce on verra bien.

Et rien ou presque. Seb sortira une perchounette qui manifestement avait les yeux bien plus gros que le ventre, en s’attaquant a un leurre de 2 fois sa taille !! Progressivement je commence a perdre la foie et annonce a Seb que je m’apprête a stoppé la pêche ” Bon bah sa donne pas, je vais sortir Seb .., je vais juste tenté la bordure du parking, j’y fais toujours le dernier. ”

Sur ses mots je dégaine une S trout pour 2-3 lancés et au deuxième lancé BIM “poisson”. Sur le coup, les premières secondes de combat son ultra violente à en cintré la Terminator en 100gr. J’annonce alors quelque chose d’énorme et c’est un brochet de 65 cm bien musclé qui fini dans l’épuisette “Je me suis peut-être un peu emballé , je suis vraiment stupéfiais par la puissance de ces poissons de rivière “Après une brève séance photo, il retourne  a l’eau et c’est une belle matinée qui s’achève.

A refaire très vite !!

Laisser un commentaire

(ne sera pas publiée)

 

(*) champs obligatoires
Conformément à l'article 32 de la loi du 6 janvier 1978, les données à caractère personnel sont exclusivement collectées pour un usage privée. L'exercice du droit d'accés et de rectification prévu par la loi peut être exercé à l'adresse indiquée dans la rubrique Mentions légales de ce site.