Mystérieux corégone

© Quentin Tissot - 29 mars 2020

Les espèces des lacs alpins ou subalpins représentent les reliquats de population qui se sont trouvé isolées après le retrait des glaces à la fin de l’époque glacière. Les corégones sont autochtones dans le lac Léman (palée) et celui du Bourget (lavaret).Divers souche on était introduit, souvent avec succès dans une vingtaine de lac des alpes (Annecy ou ont l’appelé fera, Aiguebelette, Paladru, la fraye …), du jura (chalain), du doubs (saint-point), du Massif central et des Vosges.

Ces poissons se nourrissent essentiellement de plancton, de petits invertébrés et de larve d’insecte (chironome).

Nymphe de chironome (quand l’insecte et sort de l’eau).

Larve de chironome (quand l’insecte est dans l’eau )

 

Elle se regroupe dans peu d’eau (2m) pour ce reproduire en décembre janvier c’est pour cela que la pèche du corégone ferme le plus souvent de novembre à février. Il est impératif  que l’eau soit de 4 °degrés pour permettre une bonne reproduction. Or avec les années qui passent et le réchauffement climatique qui s’accentue sur l’ensemble de la France les reproductions ne peuvent se faire comme il faut et  c’est bien une triste réalité.

 

Les barques sont rassemblées sur quelques hectares du Lac, aucun doute les corégons sont dans le secteur et se pendent régulièrement aux lignes des pécheurs. Mais pêcher ces poissons aux écailles argentées n’est pas si simple.

Je vais vous éclairer sur cette pêche appeler « pêche à la sonde ».Pour pêcher le corégone (fera, lavaret…) il faut une barque, bateaux, ou un flot tube ou bien à pied du bord pour ma part je vous parlerais de la pêche en embarcation flottante car mes connaissance en pêche du bord sont moindre. Pour les pécheurs du bord vous pouvez vous référencer a la revue 55 de l’AAPPMA ANNECY LAC PECHE ou tout est expliqué pour cette pêche.

Revenons sur mon bateau, qui est équipé d’un moteur électrique  « i pilote » et du sondeur qui sont de très grandes utilités pour cette pêche.

Le sondeur va nous permettre de trouver des poissons dans les grands lacs qu’on a car sans sondeur je pense que la pêche serait difficile.

Le moteur électrique vas nous permettre plusieurs choses : une fois les poissons trouvé on met le moteur en fonction ancre et il va nous permettre de rester sur les poissons. Il se décale seul si les poissons bougent, on ne sera pas obligé  de relever 50m de corde pour remonter l’ancre après quelques  minutes de pêche.

Voilà les principales fonctions du sondeur et du moteur électrique.

Moteur électrique (i pilot)

Sondeur en action

 

L’électronique que je viens de vous présenter est très utile mais pas nécessaire. Pour ce qui es du matériels pour pouvoir pêche la fera il faut :

Une canne appelé « canin » avec un moulinet de petit taille équipé d’une tresse multicolore (changement de couleur tous les 10 mètres avec point noir tous les mètres  de 0.6 à 0.10 centièmes.) Le canin une canne avec des scions très fin pour pouvoir repérer la moindre touche, car c’est un poisson ou l’on ne voit pas forcement la touche tellement elles sont fine.


 

Choisir un moulinet de petite taille pour ne pas se fatiguer le bras sur une journée de pêche car on pêche canne à la main et non canne posée.En générale les moulinets sont de taille 500 ou 1000 maxi voilà pour ce qui est du matériel sans oublier une épuisette a fera.

Après avoir du beau matériel comme celui de dessus. Il reste la chose la plus importante, le plombier (ligne avec une multitude d’hameçons selon la règlementation). Il y a deux façon d’avoir des plombiers, soit les acheter dans un magasin de pêche, soit les faires soit même.

C’est pour cela que j’adore cette pêche car on pêche avec des nymphes (imitation de chironome) que l’ont fait soit même et ce n’est pas une partie de plaisir aux débuts et avec le  temps ça se fait tout seul.

Voilà à quoi ressemblent les imitations de chironome :

Il y a plusieurs types d’hameçons et de grosseurs, plusieurs couleurs aussi. je ne vais pas étaler ici la confection de nymphe cela serais trop long. Je ferais un article plus tard sur les nymphes (matériels de montage, hameçons, matériaux utilisé). Les principaux hameçons sont du kamasan b 100 en 10, 12, 14, 16 et 18 et des hameçons droits en 14 et 16.

Voilà pour ce qui est des nymphes après les avoir fait il faut les assembler sur une ligne de 14 à 20 centièmes selon l’endroit  où l’on pêche je détaillerais dans le prochaine article.

Voilà pour le matériel de pêche une fois que vous avez tous ça il vous reste plus qu’à aller sur l’eau et trouver des poissons.

Une fois sur l’eau et des poissons dans l’écho sondeur ont descends la ligne à la hauteur ou évolue les poissons, on anime la ligne avec des tirées le plus doucement possible et un peu plus vite des fois suivant l’humeur des poissons.

La touche et très discrète, le scion oscille à peine. Il faut ferrer de suite à la touche les décrochent sont nombreuses. Une fois le poisson ferré on le remonte à la surface et on le met dans l’épuisette et le tour est joué.

Voilà pour ce petit article j’espère qu’il vous aidera à comprendre cette pêche très particulaire mais intéressante.

Je reviendrais vers vous pour vous faire un article avec tout ce qu’il faut pour le montage des nymphes et de la ligne.

 

A bientôt pour de nouvelle aventure sur l’eau