Yohan Briois

Perches d’Automne, ça cartonne #3

© Yohan Briois - 23 novembre 2017

Peu de temps après, Alex placera la barre très haute, voilà la petite histoire…

Après 2 jours à apercevoir du bord des belles grosses perches dans une zone précise, il se décide a y regarder de plus près en float tube. Arriver sur place, rien en vue mais très vite une chasse se déclenche à porter de lancer. Grosse monter d’adrénaline, 1 lancer, 2 lancer et c’est la touche. Sanction immédiate de la part d’Alexandre et c’est lourd, très lourd !!

Effectivement ça pouvais être lourd. Me voilà bouche bée face a la photo. 47,5 pour sa première masta, ça rigole pas, félicitation mon pote !

Et il ne s’arrêtera pas la pour cette journée. En plus de nombreuses petites perches, il cartonnera un autre poisson plus que correct avec plus de 30 cm et une troisième mais elle lui faussera compagnie au moment de la photo.

Je souligne que notre ami Alexandre n’a que quelques mois de pêche au leurre derrière lui, mais déjà un bon niveaux. Ça promet du lourd pour l’année suivante !

Après cette belle histoire de pêche, me voilà plus que motivé pour en capturer de nouvelles et c’est parti, on y retourne avec Georges cette fois.

Mais la motivation des poissons n’est pas au rendez-vous.Georges enchaîne rapidement quelques petites perches mais les gros poissons sont cacher. Je ratisse donc scrupuleusement chaque herbier dans l’espoir de les débusquer, et me voilà nez à nez avec un groupe de 3 monstrueuses perches accompagnées d’un énorme brochet, posté à quelques mètres plus loin.

 

Je ne sais plus ou donner de la tête, que faire ? Perche ou pik ? Je n’oublie pas pourquoi je suis la et je tente donc de décider une de ces belles zébrés et rapidement elle se montre intéressées par mon shad. Elle semble méfiante mais au bout de quelques secondes, la plus belle des 3, probablement agacée, montre des signes d’agressivité et s’agite autour de mon leurre. Elle affiche fièrement sa dorsale épineuse et agite frénétiquement sa mâchoire comme un avertissement. Et c’est la touche ! Dans un léger soubresaut, elle aspire goulûment le petit leurre. Ferrage musclé et c’est piqué !

Grosse surprise, je subie immédiatement un rush digne d’une truite, terminé par une chandelle puis c’est repartie pour un rush ( ouaaaaaa énerver cette perche ) Je la contre immédiatement et c’est dans l’épuisette ! ( youuouu !!!! elle est encore plus fat que la première !!!) Je rejoins rapidement Georges. On estime tous deux se poisson a 50 cm mais la largeur impressionnante de sa tête nous induit en erreur.

        Et finalement 46 cm et des patates pour se bijoux qui coffrera mon fiiish goulûment.

Après un gros bisous,je relâche ma copine et avec Georges nous retournons sur la zone de sa capture, et peut-être tomberons nous sur le fameux brochet. Ça ne manquera pas. Je peux apercevoir Georges en difficulté, pourtant équipé d’une casting en 80 grammes bien raide qui cintrera comme un carembar !
Je compris vite ce qui se passais a la vue de son float tube qui ballotter dans tous les sens. Mais craque ! Décrocher ! Crie de rage de la part de Georges ( p***** yoyo je viens de louper LE pik de fin de saison ) Effectivement j’ai vu ça, un poisson de 80, plus probablement et pour ce petit étang c’est déjà du sacré client. Rrrrrrrr déception mais sa fais partie de la pêche.

Et forcement ni brochet ou autre grosse perche ne pointera son nez ce jour là donc retour maison !

Laisser un commentaire

(ne sera pas publiée)

 

(*) champs obligatoires
Conformément à l'article 32 de la loi du 6 janvier 1978, les données à caractère personnel sont exclusivement collectées pour un usage privée. L'exercice du droit d'accés et de rectification prévu par la loi peut être exercé à l'adresse indiquée dans la rubrique Mentions légales de ce site.