Romain Loste

Y croire jusqu’au bout

© Romain Loste - 27 mars 2013

Enfin 18h. Dernières lignes de codes, dernières mises à jour… Je n’aurais pas beaucoup de temps mais je le prendrait quand même !! Je rentre donc à pas énergiques, enfile mon équipement, attrape ma canne encore bandée d’un Tiny Fry, et direction le Fier.

IMGP0513

Arrivé sur ce que j’appelle mon jardin, je commence par me calmer, par vider ma tête de ce qui fût ou sera… (dixit Naturellement Pêche). Puis entreprends de prospecter méticuleusement les radiers, m’hasardant même à ferrer quelques cailloux trop engageant, mais sans franc succès.

Les minutes passent, et les rayons avec elles. J’entame donc mon ascension sur une gouille en amont. Cet aplat offre à lui seul pas moins de 4 approches différentes. J’opte pour un PN squirrel qui travaillera mieux les profondeurs, et me positionne sur la langue de galet.

Dernier coup de ligne et derniers twitchs au couchant…
Bizarre cette pierre qui s’agite ?!!

Ferrage !! et voilà ma ligne qui prend l’azimut. Tel une flèche argentée, j’en aperçois quelques secondes plus tard la raison : « Chandelle !! » Cette Fario, bien qu’à première vu éprouvée par l’hiver et ce que je suppose être des marques de crues, à eu la délicatesse de venir à moi.

IMGP0544-e1364411309896

Merci à elle pour cet instant… et à bientôt j’espère.

Les gorges du Fier, idéal pour traquer aux leurres ou à la mouche la truite sauvage - le chevesne - le barbeau