Romain Loste

Réservoir d’Arenthon #2

© Romain Loste - 13 novembre 2015

J’ai craqué… Quelle idée… Il ne m’aura fallu qu’une simple session de bonne compagnie, pour que j’enrichisse dès lors ma panoplie de petit pêcheur éclectique d’une toute première canne à Soie. Attrait pour la nouveauté sans doute… ou peut-être est-ce autre chose…

Ce coup-ci, c’est Juju qui prend les commandes de cette seconde missive en territoire d’Arenthon, et le moins que l’on puisse dire c’est que nous sommes nombreux à y répondre : à savoir Michel, Raphaël, Christophe, et moi, auquel s’associe aujourd’hui Willfried, Georges, Hervé, et donc… Julien.

Il est 8h30 lorsque je retrouve ce dernier à l’ouverture du Rond dans l’eau. Une sympathique halte rituelle, en descente du logis de mes parents, qui me permet d’y compléter mon bref attirail et d’affréter en sus une boite à mouche de quelques plumes. Entre deux cafés… canne, soie, moulinet… Tout y passe où presque, à l’écoute des recommandations et sages conseils du tôlier et de son assimilé « résident »… Houlà !! déjà 10h30, il serait temps qu’on décolle ?!

Réservoir de pêche à la mouche d'Arenthon

L’apprentissage de la pêche à la mouche apparaît facilité en réservoir. Cet environnement dégagé à forte densité piscicole (plus ou moins éduquée) gomme suffisamment les principales bévues de tous bons débutants… Il suffit alors de mettre en pratique la théorie pour finalement arriver assez vite à y prendre plaisir et poissons…
(Attention quand même à la note 😉 )

Sitôt arrivés au comptoir, nous nous empressons donc d’en régler le tribut, et embarquons sans fanfares ni trompettes dans l’une de nos gondoles allouées. Accompagnant l’effort d’un succinct tour du propriétaire, nous appareillons ainsi en direction des deux premiers binômes en action : Christophe/Hervé et Michel/Raphaël.

Arborant encore le macaron d’un « pêche accompagné », j’entame de fait un nouvel essai de nymphe au guide, et tente de reprendre le plie d’un avant-bras que j’espère plus serein. Le métronome se met en route, et avec lui, le chant des blâmes de mon nouvel instructeur en chef. « Tu vas trop loin… Tu n’attends pas assez… Donne plus d’impulsion… Tracte franchement avec ta main gauche… »

Photo-13-11-2015-12-00-51

Mes oreilles enregistrent et sifflent, mais mon regard impassible reste focalisé sur le manège de quelques mouchetées au large. À priori ces bougresses ont l’air plus intéressé par l’indicateur que par ce qui s’y cramponne. Qu’à cela ne tienne, je change d’approche et tente une sèche parachutée… « TABANAS !! ».

Photo-13-11-2015-15-40-12

DSC_0574

DSC_0569

Réservoir de pêche à la mouche d'Arenthon

Réservoir de pêche à la mouche d'Arenthon