Romain Loste

Merry fishmas

© Romain Loste - 19 décembre 2014

Il était une fois… ou tout du moins quelques semaines, nous nous sommes rendus avec Romain aux portes ouvertes du magasin de Pascal : l’Annexe du pêcheur à Seyssel. Et sous l’épilogue de ses conseils avisés, avons décidé de ressortir avant les fêtes, cannes et floats, pour une ultime session rhodanienne.

Mais au matin de notre aventure, un doux « manteau blanc » repose de ses spectres hivernaux et nous emmitoufle par sa bruineuse étreinte. Rien ici ne semble vouloir troubler notre bulle complice, de sorte que nous glisserons sans bruit nos palmes dans l’eau chimérique de cet entre-monde cotonneux.

Pêche hivernale en float tube sur le Rhone

Chargé comme la hotte d’un autre barbu qui ne devrait plus tarder, je choisis en premier lieu d’étrenner un « G’BUMP Perch » (Nouveauté 2015 – Merci M. Berlioux) dans une exploration lente et souple des différentes couches de notre mise à l’eau. La première anicroche ne s’en fera d’ailleurs pas attendre. Le genre de « châtaigne » qui vous réveille d’un réflexe mécanique. Malgré une température inférieure à 9°, l’animal ne ménage pas son répondant et me balade quelques minutes avant de trouver le chemin de l’épuisette. « Ça sent déjà bon le mucus cette histoire. »

Brochet hivernal du Rhone en float tube

Romain de son côté prospecte en drop-shot, espérant racoler quelques percidés. Mais sans l’ombre d’une dorsale, les résultats resteront tout autre. Vraisemblablement seul les brochets s’affairent aujourd’hui.

Brochet hivernal du Rhone en float tube

Brochet hivernal du Rhone en float tube

Nous pousserons ainsi la fin d’après-midi jusqu’à la baie d’une nouvelle fortune. « Y’a du monde là-dessous, il faut qu’on insiste. » J’acquiesce et réitère aussitôt mes dérives. Quand soudain, après quelques coups de râteaux, je perds contact avec mon frétillant bout de plastique. J’y réponds d’emblée, d’un ferrage appuyé, mais rien ne semble s’opposer en retour. L’espace d’un regard à mon binôme, voilà qu’enfin je reçois l’expression attendue d’une sévère salve au creux de mon avant bras. Le carbone se cintre, brusquement, dans la gifleuse réverbération d’un « Big fish !! » lâché par Romain. Je m’accroche à garder l’avantage et pare successivement les amorces de ce virulent poisson, tout juste épinglé d’un simple hameçon ventral au bord de lèvres… « B@#$3£… Pourvu que ça tienne !! »

IMGP1451

Ce n’est qu’une fois filoché et de retour au bord, que nous exploserons en prenant la mesure de ce joli brochet. Ce n’est certes pas un monstre consensuel, mais il a pour moi le mérite de s’inscrire au parthénon de mes éparses brumes de mémoires.

En vous souhaitant de joyeuses fêtes et une nouvelle année riche d’émotions 😉

  • jacky jacky says:

    Bonne année à toi aussi romain.
    Jacky

  • Romain Collomb Romain Collomb says:

    Super session l’ami, encore bravo. Très bel article et tout le meilleur pour l’année 2015 dans la pêche et le reste

Brochet hivernal du Rhone en float tube