Romain Loste

Juste un bout, pour goûter

© Romain Loste - 19 avril 2014

Voilà quelques semaines que je surveille assidûment les niveaux de mon Fier bien aimé. Fluctuant sans cesse au gré des fontes et des pluies. Mais aujourd’hui il y’a un créneau exploitable, et je compte bien en profiter pour y passer quelques leurres.

Arrivé sur les abords, le constat est clair, « ça a débardé sec ». La rivière a su se réinventer, aménageant ses galets et blocs de courants en son lit. J’espère seulement que les belles n’ont pas été trop chahutées durant ce déménagement. La vue d’un beau chevesne empâté à l’affût, me rassurera quelque peu. Je libère donc mon poisson nageur et commence, sans plus de cérémonie, à éplucher ces veines inédites et nouveaux amortis.

Pêche de la truite dans le Fier, Annecy

Mais c’est passé l’indifférence de ce « pépère », probablement trop focalisé sur les éléments en suspension, que j’observe un drôle de manège en contre bas de mon leurre. Deux silhouettes se profilent à tour de rôle jusqu’à mes pieds, et repartent sans plus d’état. Au second passage, j’augmente le rythme de leur cinéma… pour inciter la réaction de la plus entreprenante. Il n’en faudra pas plus pour atteler en queue d’hameçon simple, cette première actrice.

IMGP1135

Une timide attaque, qui se confirmera par la suite avec ses consoeurs, à mesure de mes dérives. Enchaînant ainsi les décrochés, tantôt sur chandelle, tantôt sans raisons apparentes, mais toutes en fin de ligne. Pas moins de cinq dévissage en bonne et due forme se présenteront durant mes deux petites heures de pêche, jusqu’au seuils attenant des gorges escarpées et profondes.

IMGP1140

La faible température de l’eau n’explique pas tout… Je reste persuadé qu’il ne manquait pas grand chose, un je ne sais quoi qui aurait fait la différence, mais à quoi bon… Il est à présent temps de rentrer, ma femme m’attend. Elle qui a passé, quant à elle, l’après-midi au fourneau pour m’appâter à son tour, avec un leurre auquel je ne peux résister… 😉

IMGP1142

Truite du Fier aux leurres