Romain Loste

Lucky Day

© Romain Loste - 22 avril 2016

Voilà déjà un moment que j’entasse mes brouillons sur le site. Disette de temps et peut-être même de foi…

Mais aujourd’hui est différent et restera probablement l’une de mes plus belles aventures. Un de ces instants rares, éclipsant les désillusions accumulées par l’enthousiasme d’une nouvelle idylle…

Tout commence en gare d’Annecy, où j’y réceptionne le jeune Léo (alias Full Fishing) pour une nouvelle session Féra en Float-tube. Le temps de charger l’auto, et nous voici déjà partis rejoindre nos acolytes du jour : Thomas, Lucas, Julien, et Romain qui devrait faire une apparition courant de matinée.

Lac d'Annecy

Un ciel maussade, pas l’ombre d’un brin de vent, seul quelques fines gouttes éparses viennent troubler la quiétude du lac

Tous équipés (ou presque), nous mettons à l’eau et filons patauger au large. À savoir ici-même où nous avions appréhendé la pêche semaine dernière avec Thomas. De quoi pressentir (du moins je l’espère) une prometteuse ébauche de prospection. Mais au lieu de ça, au lieu d’y retrouver les frémissements de nos belles, nous enregistrons de rustres tensions Gardon-esques amoureux (car tout comme la Perche, ces cyprinidés entament leur période de fraie).

Les freins chantent ici et là, malgré le manque d’infos sur nos maigres sondeurs. Il y’a en effet nombre de poissons à titiller sous nos palmes, mais à priori très peu d’entre eux arborent une adipeuse… Malgré le plaisir qu’ils procurent, il nous faut explorer davantage et dénicher des passages plus convoités.

C’est en fin de matinée que nous percevrons enfin un début de réponse, dans bien moins d’eau qu’il n’y paraissait.

Pêche au corégone - féra en Float-tube, Lac d'Annecy

Pêche au corégone - féra en Float-tube, Lac d'Annecy

Pêche au corégone - féra en Float-tube, Lac d'Annecy

Pêche au corégone - féra en Float-tube, Lac d'Annecy

Cinq poissons de moyenne par pêcheur (toutes espèces confondues). Un résultat sommes tout des plus honnête, avec pour ma part un « plein » de Féra de belles tailles. Romain nous quitte, le père de Thomas ne devrait plus tarder, ne reste plus que quelques dandines avant 13h, avant de tout remballer…

Dernière touche… dernier POISSON !!!

Et c’est lourd, voir même « trop » lourd pour que je ne puisse en estimer l’espèce. Le canin est cintré et n’en bougera plus… Les hochements de têtes sont amples et francs, mais restent néanmoins dociles. Pas le choix, il me faut jouer du frein pour lâcher un peu la bride à mon montage (tresse de 8/°° et plombier de 16/°°) et suivre tant que faire se peut les caprices de ce mystérieux submersible. La bête me balade, tel un maître promenant son chien. Je n’ai aucun moyen de pression… « Les rôles s’inversent. »

Pêche au corégone - féra en Float-tube, Lac d'Annecy

C’est l’attroupement, les caméras sont lancées, maintenant faut assurer le coup !!

Le bras ankylosé, la tension à fleur de peau, et une bonne heure de suspense plus tard, sans pour autant en prendre l’avantage, le poisson change son fusil d’épaule et se met à doucement remonter. Le raccord tresse/nylon arrive. Plus que quelques mètres… des bulles… « ça dégaze !! » Soudain la silhouette émerge. Une belle dorsale déchire la surface et dévoile un dos gris-vert pointé de noir… je tressaille. Plus de doute possible, c’est UNE TRUITE, « UNE LACUSTRE LES GARS !!! »

Pêche au corégone - féra en Float-tube, Lac d'Annecy

Ce trésor ondule à tous juste deux petits mètres des mes boudins !! Elle est à portée d’épuisette, et semble tout aussi fatiguée que moi… Coup d’œil à la filoche. Elle me parait bien trop petite pour le coup, et l’en-jeu trop risqué. Le stress monte encore d’un cran. Heureusement la compagnie n’est pas très loin, et tout ce remue-ménage a sollicité le renfort d’un pêcheur en barque rentrant au Port. Dominique de son prénom, me rassure, ne serais-ce que par sa présence, et nous met à disposition une part de son matériel.

Léo empreinte son panier et vient à ma rescousse. Mais une caresse légère sous le ventre de la belle suffira à amorcer une nouvelle riposte. Elle replonge, prend 10, puis 20, puis 25 mètres de ligne, et se cale.

Pêche au corégone - féra en Float-tube, Lac d'Annecy

Julien est parti en pause pipi. Les jeunes, eux, commencent à avoir faim, et débute leurs casse-croûtes.

Nous sommes à plus d’une heure de combat, et me voilà revenu au point de départ. C’est une guerre d’usure. Mais le second rand s’écoulera sans plus d’anicroche. Mètre après mètre, minute par minute, les armes tombent. Une demi-heure d’éternité plus tard, à bout de force, j’aperçois à nouveau le raccord, puis l’émerillon. Je présente le filet sous cette exceptionnelle robe. Elle se laisse faire et glisse délicatement dedans… « YES !! »

Truite Lacustre, Lac d'Annecy

IMG_1471

Un rare trésor qui, une fois ré-acclimaté, est reparti sans peine à son élément.
Le genre de rencontre qui inspire à plus de préservation et d’humilité…

Truite Lacustre, Lac d'Annecy