Romain Collomb

Une vieille rencontre, après le concours

© Romain Collomb - 25 avril 2014

Mercredi 14 h, le point final de ma dernière dissertation marque la fin de la première partie de mon concours (si tout se passe bien)… A peine le temps de dire ouf, que me voilà sur l’autoroute direction Annecy pour aller chercher mon float pour un week end sur le lac du Bourget… Mais avant de repartir pour la Savoie, une heure et demie s’offre à moi et je prends alors la direction du Fier, pour tester deux nouveaux leurres que je viens de recevoir. La première demie-heure sera relativement calme, mais l’heure suivante je décrocherai cinq truites dont une belle dans les 40, c’est pas la même sans ardillons 😉 une petite viendra tout de même me faire un petit coucou…

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Mais comme les cours ne sont pas finis, je suis de retour au Bourget et ce matin, avant d’aller en cours, direction la Leysse. L’eau est basse et claire, mais les chevesnes sont regroupés en masse et me voilà à les traquer de la façon la plus plaisante qui soit: à vue, avec un hameçon simple et un LS… Que du bonheur, surtout quand les poissons sont de la partie… grosse montée d’adrénaline.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

un beau 50cm pour le premier et trois qui vont suivre à peine plus petits…

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Puis ce soir, alors que la belle part prendre sa douche, je chope ma canne et pars (en courant) sous la pluie dans le petit ruisseau a côté de chez moi, pour une petite demie-heure… mon arme de la soirée… rockvib rose 😉

et très vite je loupe des petites truites. J’arrive alors dans la gouille où j’ai fait ma belle sauvage du début de saison… après trois passages, je passe au plus près de sa planque et stoppé net, BIM, ferage et le combat s’engage… le premier combat avait déjà été sport, mais la avec les arbres qui ont poussé et la bête qui a pris des forces, ça se corse… cette dernière tente de regagner sa planque et passe dans les racines… mais j’arrive finalement à mener le combat à bout.

Je reconnais alors de suite mon adversaire 🙂

2014-04-25_20-01-06_812

Pas de doutes, c’est bien elle. Elle a succombé de nouveau au rockvib rose qui est complètement gobé…

puis sur le spot suivant, comme on ne s’attend pas à deux surprises dans un même petit ruisseau et bin on loupe une truite du même gabarit qui se décroche dans les pieds et qui nous coupe le rockvib en deux…

Mais d’autres truites viendront me rendre visite, à chaque gouille je prendrai plusieurs tapes et le leurre est coffré, même si les poissons sont plus petits…

2014-04-25_20-23-29_476

Bref, une superbe journée pleine de poissons… et dimanche on se met au bec 😉

A plus…

  • Alexis Liger Alexis Liger says:

    De beaux poissons, jolie coup de ligne 😉