Romain Collomb

Approuvé

© Romain Collomb - 21 juillet 2014

Une courte session du soir pour un test concluant. En effet, en ce lundi je peux enfin me poser et ne plus courir à droite à gauche. J’avais bien entendu prévu d’aller à la pêche, mais le temps en a décidé autrement. Je me suis alors replongé dans mes anciennes créations, des leurres en samba… en cet après midi pluvieuse, je refais la peinture d’un petit jerk pour la truite… Mais à 17h je ne tiens plus et à peine le vernis séché que me voilà sur la route… vu la pluie, on va rester sur du ruisseau…

Pêche de la truite aux leurres

une belle eau teintée chocolat, mais le débit est parfait…

Le but de la partie: faire nager mon leurre… et ça nage nickel, même dans les veines d’eau soutenues il tient le courant… Sur mon second lancé, je regarde mon leurre nager sous la surface quand soudain une flèche argentée le fais disparaître.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

bien que le leurre devait encore sentir fort le vernis, ça n’a pas empêcher dame fario de le gober.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Une première truite scoliosée, qui fait plus que plaisir… Du coup je fais confiance à mon leurre… Je l’ai fais non bruiteur, mais avec une bavette un peu démesurée pour sa taille, lui donnant ainsi une nage très ample et permettant de brasser beaucoup d’eau. Parfait pour des conditions comme ça où il ne faut pas passer inaperçu…

Poste suivant décroche, deuxième passage… pendu

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

ça y est ça sent la belle session ça… C’est un plaisir énorme de toucher ces poissons, certes modestes, avec un leurre que l’on a fabriqué de A à Z. Mais j’ai relevé un petit bémol, tout de même, la taille des hameçons… Trop petits, ce qui me vaudra de nombreux décrochés tout au long de la session…

Je pique le poisson, mais il se décroche de suite après le ferrage. Il faut dire aussi, qu’ils attendent le dernier moment pour se saisir du leurre, et ne me laissent que très peu de bannière… les combats sont géniaux. J’arrive tout de même à prendre en photo un poisson sur deux.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

même les plus petites semblent être intéressées par mon leurre…

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Et sur une zone de fort courant, après avoir loupé deux poissons corrects, je fais glisser mon leurre sous les branches, à la reprise je me fais stopper net et c’est un gros… Je vois le poissons, et l’estime autour de 40 cm, je suis comme un fou… mais ça sera de courte durée, puisqu’il se décroche….

Abattu mais pas dépité, je continu et repique un ou deux poissons…

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Je veux alors tenter le dernier quart du parcours avec un tiny, pour voir si je suis passé à côté d’une pêche encore plus belle. Je me dis que les billes vont attirer les truites… Mais je n’en toucherais pas une sur cette dernière partie… Pas de regret d’avoir pêché avec mon leurre.

Il est l’heure de rentrer. Mais en repassant devant le spot de la grosse truite décrochée, je ne résiste pas à lancer mon tiny et je me fais de nouveau atteler, ce coup-ci elle ne se dépique pas et glisse dans l’épuisette…

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

la belle fait ses 39 cm tout de même. Un beau poisson pour ce ruisseau…

Une sacrée session de deux heures, je suis comme un fou ce soir, c’est une joie immense d’avoir sorti ces poissons avec ce petit PN que j’ai fabriqué. J’avais déjà fais du brochet, de la perche, du Bass, du chevesne avec des leurres maison… il ne manquait que la truite, c’est chose fait maintenant. C’est bien cool.

Le leurre a souffert et la peinture est déjà à refaire, mais c’est tout de même un grosse quinzaine de truites qui sont venues taper dedans, même si je ne suis parvenu qu’à en sortir la moitié. Je vais mettre des hameçons plus gros, pour éviter ce genre de désagrément.

A plus

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

  • Cypri says:

    Génial !
    J’ai souvent songé à créer mon propre leurre, mais j’ai vite abandonné, je n’avais pas ce qu’il fallait. 😕

  • Romain Loste Romain Loste says:

    De la bonne touillette artisanale et de superbes photos 😛
    Chapeau l’artiste !!

  • Merci bien,
    tu sais mon premier leurre je l’ai fais avec une vieille boite à fromage, mon opinel, un peu de colle et du fil de fer… et j’ai touché un bec avec. Un vrai régale de toucher des poissons avec ses petites créations. Comme pour les nymphes, hin Romain.

  • le vieux says:

    bon si je suis à peu près, y a rien encore sur
    l étang de martial sinon pas mal non plus
    ce descriptif à plus

  • Nino says:

    J’aimerais bien en pêcher des pareilles

Pêche de la truite aux leurres