Léo Quendoz

Rencontre Watafish®

© Léo Quendoz - 20 mai 2017

Il est début Avril lorsque Ben (Watafish) me contacte pour me dire qu’il déménage mi-mai et viens habiter près de chez moi. Ce fut vraiment une super nouvelle, je me souviens du début de la marque où, entre autres, de son passage furtif au rencard de l’été dernier. J’avais vraiment hâte d’aller lui faire découvrir mes spots.

Nous sommes à la mi-mai donc, et comme prévu, Monsieur Ben a débarqué. On se tenait rapidement au courant mais sans plus. Je savais qu’il était dans le coin, mais certainement la tête dans les cartons, alors je le laissait tranquille. Un mercredi aprèm, alors que je travaillais, un collègue m’appelle et me dit : « j’ai quelqu’un pour toi à l’accueil, y’a un retour sur un produit« . Je marche vers l’accueil et tombe sur Ben, venu pour changer un moulinet. L’occasion de discuter, prendre des nouvelles du projet, de l’avancement de la commercialisation, il me montre les photos de ses derniers fish, puis il est tant pour moi de retourner travailler.

S’en suit quelques messages et nous devions aller pêcher ensemble le vendredi même. Malheureusement il n’avait pas le temps, c’était un peu compliqué. Maxime et moi décidons quand même d’aller pêcher au lac des îlettes, là où Ben m’avait tenu au courant des quelques poissons. On fait un petit tour. Je rate une grosse tape dans l’eau très clair, et je vois le poisson filer sous mes pieds. Après 20 minutes, le vent est terrible et la session s’annonce compliquée.

Mais c’était sans compter sur Ben, croisé juste après. Il a peu de temps, comme prévu, alors on va traquer rapidement les perches. Les ilettes est en fait une suite de 3 lacs, et nous décidons de partir sur celui du milieu protégé par le vent. Ben me prête sa grooveperch en 3″. On fait suivre mais sans plus. 10 minutes plus tard un pin’s viendra baptiser cette toute nouvelle Gp, et ainsi de suite. Ben s’illustra aussi sur une petite perchette. La session fut courte mais elle nous permis quand même de prendre un peu de poisson et de discuter de tout et de rien, ce fut un très bon moment (Max n’avait pas vu l’ombre d’un poisson, il était un peu vert et c’était d’autant plus drôle).

Quelques jours plus tard Ben et moi partons au lac de Thyez, il est gavé de petit brochet, et s’il veut en faire sur son leurre 4″ je pense que c’est l’endroit parfait. C’était sans compter sur le temps… Nous arrivons sous une petite pluie, puis ça devient terrible, jusqu’au stade impêchable où nous rentrerons après environ 3 minutes de pêche…

Voilà, pas de Big fish (vous devez en avoir l’habitude) mais des bons moments (vous devez en avoir l’habitude). Si c’est vrai que les sessions se font rares, et que j’ai peu de choses à raconter, il était important pour moi de montrer ces instants de rigolade ou simplement de découverte avec un Parisien (et pour une fois ce​ n’est pas péjoratif) qui pêche différemment de nous, qui a toujours 200 histoires improbables, et qui nous parle de sa marque et de son taff avec passion.

Enfin, au plaisir au bord de l’eau, have some fun.