Léo Quendoz

Chéran

© Léo Quendoz - 10 octobre 2016

Cela fait déjà quelques semaines que je rumine… Chérantissime, Beau Chéran, j’ai même tenté de pathétiques jeux de mots, mais à vrai dire je crois que aussi simple est le titre mieux c’est !

Voilà maintenant quelques semaines déjà que j’ai réalisé un grand souhait dans ma vie de jeune pêcheur : faire le Chéran ! Je pense que Jacky l’a vite compris. Depuis quelques années déjà cette rivière me fascine, autant niveau poissons que paysages.       Quand je le rencontre début juillet je lui parle de suite du Chéran car je sais qu’il le connait. Les conditions ne sont pas propices ce jour là mais Jacky m’a entendu.

Rendez-vous pris, c’est début septembre que Thierry passe me prendre. Une bonne heure de route depuis chez nous et nous y sommes. Me voilà tout près du Chéran, ce Chéran qui me fascine. Jacky nous rejoint et me refroidit d’entrée de jeu : les niveaux sont bas et la pêche risque d’être difficile. Étant un piètre pêcheur au toc, je pars pas vraiment confiant, ma foi, la pêche c’est la pêche…

On se sépare en deux groupes, Jacky et son ami en aval et nous partons en amont avec Thierry. Les premiers lancés sont difficiles, il faut s’y remettre. Thierry me coach un peu et après une dizaine de dérives j’arrive à pêcher seul. Dès les premières minutes, d’énormes barbeaux et de belles truites nous passent sous le nez, ça y’est, nous y sommes! Thierry me laissera pêcher les premiers secteurs et, après un début difficile, je rentre quelques touches mais presque inférables. Des poissons qui reviennent plusieurs fois, certainement des petites… 1 fois, 2 fois, changement de poste rebelote… Je rate 3 ou 4 poissons comme ça. La journée s’annonce difficile et je ne peux pas me permettre de rater ces touches.

Quelques minutes plus tard Thierry rentre le premier poisson, puis 2, quasiment sur le même spot, plus haut, on tombe sur LE SPOT. Un gros remous, puis long calme, il n’y en a pas qu’une dessous !

dav

le spot en question

Thierry fait la première dérive, c’est pendu. Je l’aide à épuiser le poisson puis j’essaie à mon tour. Première dérive, toc,toc « Elle y est ! » La voilà ma truite du Chéran. Je ferre, et n’ai pas le temps de la voir, elle file sous les remous, ça semble joli, le combat est incroyable ! Thierry pense à un « gros » poisson en voyant la canne, mais non il s’agit simplement d’une boule de nerf, au bout d’une petite minute elle rentre dans l’épuisette et on fait le doublé

dav

« Ta première truite du Chéran ! C’est une belle en plus » robe typique du Chéran, un poil plus de 30cm. Comment mieux commencer ? Je suis aux anges, petite séance photo et elles repartent. Trop heureux !

La journée continue, Thierry sort un poisson correct dans la gouille juste au dessus puis ça se calme. Jacky étant plus bas on décide de l’attendre, et sur quel spot ! Un trou de 4m d’eau devant nous, gavé de barbeaux de belles tailles. Thierry passe plusieurs fois sans réponse. Au bout d’un moment, il ferre, me passe la canne (je n’avais encore jamais pris de barbeaux auparavant) et je sens la puissance de ce poisson. Sachant que ce n’est pas mon poisson je m’amuse un peu, je mets une pression incroyable mais il tient le fond, c’est fou ! Après quelques minutes je le sors, ça y’est ! J’ai (presque) fait mon premier barbeaux, le grand kiff !

fb_img_1475400828658

Au tour de Thierry maintenant, mais c’est une autre affaire, le sien est beaucoup plus gros, c’est du délire ! la canne parle d’elle même

dav

14203160_1769259603351424_7076463714541375775_n

Jacky nous rejoint et nous continuons la journée, dans un trou où nous insistons un peu. Je touche une petite qui se décroche, je remonte pêcher la veine plus haut, après plusieurs passage, c’est pendu ! C’est le calibre au dessus, je vois une belle rayée s’offrir à moi, un poisson d’un peu plus de 30 avec une robe sublime, je suis aux anges !

dav

Je toucherais un peu plus haut cette petite à la robe assez surprenante mais tellement belle !

dav

Ça y’est, j’ai pêché le Chéran. J’y ai découvert ses eaux claires, ses barbeaux et ses paysages sublimes. Je fais 5 ou 6 poissons, Jacky et Thierry une bonne 15aine chacun, mais qu’importe. En plus d’avoir découvert ce spot, j’ai vraiment l’impression de m’en être bien sorti, d’avoir pêché juste la plupart du temps, et c’est tout ce qui me plait ! Je rentre exténué à 200m derrière deux mecs qui ont 10 fois mon age 😄 !

sdr

Superbe journée ! C’est une rivière à faire, vraiment, en plus avec les conseils c’est top, merci à Thierry et Jacky !

À bientôt 😉

  • jacky Jacky says:

    Il est vraiment très bien ton report Leo. On s’y croirait !