Karim Chellakh

Une saison déjà réussie

© Karim Chellakh - 22 mai 2016

Bonjour tout le monde, Me voici aujourd’hui derrière mon écran rédigeant ce qui sera pour moi, mon premier article de pêche.

Une rencontre très sympathique avec les pêcheurs de la communauté Annecy Pêche lors de l’ouverture du brochet à Annecy, le 8 Mai dernier, ainsi que de très beaux moments vécus au bord de l’eau m’auront motivé à écrire ces premières lignes.

Pêcheur depuis de nombreuses années, je pêche essentiellement la truite sauvage dans les rivières de Haute-Savoie, bien que depuis un an maintenant je pêche également le brochet, la plupart du temps avec mon ami Cédric qui fait lui aussi partie d’Annecy Pêche.

Me voici en action de pêche :).

Me voici en action de pêche 🙂

Après ces brèves présentations, retour à nos moutons ou plutôt… à nos poissons!!

Nous sommes le Dimanche 22 Mai au matin,  je me rends dans ma rivière fétiche, afin de passer un moment agréable au bord de l’eau avec nos dames fario. Je me suis assuré que les conditions climatiques seraient bonnes (débit de la rivière et météo), tous les feux sont donc au vert.

Les débuts de mon parcours sont un peu bizarres, je ne fais pas de poissons, pourtant je suis sûr qu’elles sont bien là (en témoigne ce magnifique poisson de 47cm prise il y a de cela 2 semaines sur ce même parcours après un combat mémorable).

IMG_1255

Je continue à prospecter avec persévérance, chaque veine d’eau est exploitée, chaque potentiel poste est essayé.

Au bout de près d’une heure et demi de pêche je fais enfin mon premier poisson, puis un deuxième.

IMG_1430

En arrivant au spot plus haut, l’endroit est magnifique, je le sens vraiment bien.

Mon premier lancé sera le bon, le poisson est piqué et je pense tout de suite à une prise record. Les rushs sont phénoménaux et je n’arrive ni à le fatiguer, ni à le faire bouger! Au bout de quelques minutes, je perçois enfin sa couleur claire au loin et je crois de moins en moins à une truite record, en effet il s’agit d’un beau barbeau de 60cm piqué sur le bord des lèvres.

Avec le plein de sensation, je repars tester le prochain poste…

Cette fois c’est pendu. Et ce n’est pas un barbeau! Elle a prit juste devant moi, l’eau est limpide et je vois tout de suite ses zébrures, elle est énorme!! Elle essaye tout de suite de prendre le courant, mais j’essaie de la brider au maximum sur une zone calme afin qu’elle ne prenne pas trop de puissance. Après quelques instants et un combat d’une rare intensité couronnée de quelques chandelles, j’arrive enfin à l’extraire complètement hors de l’eau comme je le peux, sans épuisette!

Je pousse un énorme cri de soulagement! Il me faudra ensuite quelques secondes pour réaliser la taille de ce poisson.

Après une rapide mesure, le verdict tombe et c’est un nouveau record pour moi, 59cm (l’ancien record,qui datait de l’année dernière était de 55cm).

IMG_1381 IMG_1370

Un moment inoubliable qui restera gravé à jamais, et je crois que c’est pour ce genre de moment qu’on aime la pêche…

A+ pour de nouvelles aventures…

  • Cédric Auffret Cédric Auffret says:

    superbe 😉 et bienvenu 🙂