Julien Tranchino

Salon de Clermont-Ferrand 2015

© Julien Tranchino - 18 janvier 2015

Les photos sur cet article ne sont pas de moi mais empruntées sur la page Facebook et le site du salon à cause d’un léger problème de batterie dû à une utilisation de GPS de secours non prévue.

photo prise sur le site du salon

image prise sur le site du salon

Cette année, première venue au salon de Clermont-Ferrand, les yeux pétillants, des idées pleins la tête. Un voyage, une sorte de pèlerinage pour certains, peut-être une future tradition annuelle pour moi. L’excitation et l’impatience viennent s’ajouter à la fête petit à petit pendant le trajet du dimanche matin. Plus de trois heures de route pour la fine équipe : Roberto, Christophe, Maé Julien et moi.

photo prise sur la page facebook du salon

Comme entrée en matière on nous offre plusieurs aquariums dès les portes franchies. Les black-bass, perches, brochets, sandres et gardons se côtoient dans l’un, les turritelles visitent un autre pendant que les carpes amour font bon ménage avec quelques poissons rouges dans un petit étang artificiel. Cet amuse-bouche ne nous laisse pas indifférents mais il est temps de rentrer dans le vif du sujet, les stands sont droit devant.

Barques, bass boats, float tubes, paddles, les moyens de locomotion aquatique sont présents mais aussi les cannes et leurres ainsi que l’arsenal complet pour la carpe qui est à l’honneur cette année. Bien évidemment on retrouve les marques comme Daiwa, Shimano, Ultimate Fishing (Ten Ryu, One Up…), Humminbird, Illex, Pezon Michel, Sensas… Mais cela me permet aussi de découvrir d’autres marques comme Yakutsu, venant de bien plus près que la sonorité de son nom pourrait nous le faire croire (ils sont Basques), qui sur le salon nous montre une belle panoplie de cannes aussi bien pour les poissons peuplant nos rivières que pour ceux plus à l’aise dans les grandes étendues d’eau. La mouche a aussi son coin. Devaux et JMC l’un à coté de l’autre longés par un aquarium de la même profondeur qu’une pataugeoire disposé tout en longueur, servant à tester les cannes et exposer certains float tubes. Cette étendue les sépare des autres stands comme Tenkara Pyrénées venu exposer ses cannes et donner quelques conseils avisés sur le choix du matériel suivant notre technique et zone préférée.

photo prise sur le Facebook du salon

photos prises sur la page facebook du salon

Qui dit salon dit démonstration. Et Clermont ne déroge pas à la règle. Le grand aquarium est retranché dans un angle mais pas la peine de tout traverser pour découvrir la nage des leurres car plusieurs stands ont leur propre matériel comme Ultimate Fishing, Savage Gear / Okuma / Dam, Illex / Pezon Michel… histoire de nous donner un peu plus envie d’empoigner notre canne dès que possible.

Dans l’ensemble, quelques nouveautés dont des dérivés d’existants mais surtout une présentation des classiques. Juste quelques regrets : l’absence de certaines marques et une très légère frustration de ne pas pouvoir faire d’achat direct dans tous les stands surtout après avoir eu la canne ou le moulinet en main.

Et puisque vous avez été sage : petit bonus offert par Gunki.

une des seules photos que j'ai pu prendre avant abandon de ma batterie

une des seules photos que j’ai pu prendre avant abandon de ma batterie