Cédric Auffret

Magic leman

© Cédric Auffret - 1 septembre 2017

Les pédalos, wakes et compagnie n’offrent pas de bonnes conditions de pêche pour Annecy. Le Léman est en veille depuis le début de l’année, très peu de gros poissons se font. L’été est généralement une très bonne période sur ce lac magique.

Je décide donc de tenter ma chance un jour de pluie avec mon acolyte Thomas.

Nous nous rendons du coté français. La pêche est assez compliquée: quelques touches par ci par là, jusqu’à ce qu’on arrive à coté d’un filet de pêche, nous trouvons 2 beaux échos dans 10 mètres de fond. Je passe un leurre peint assez clair, par mes soins  pour l’occasion.

Le temps couvert s’y prête bien, dès le premier passage je prends une petite touche, ferrage réflexe et c’est pendu, c’est lourd, le poisson remonte assez facilement à la surface. C’est du lourd, il replonge aussitôt pour quelques rushs et c’est dans la filoche.

Un magnifique 102 tout juste métré.

Nous y revoilà pour un autre jour sur la grande flaque, cette fois avec Manu.

Il trouve rapidement le leurre du jour, après 2h de pêche les touches s’enchaines.

Il décroche un joli poisson puis ce sera mon tour, pas de chance pour le moment: 1 seul poisson au bateau. Nous discutons de la médiocrité de la journée mais « il suffit de faire un joli poisson pour que cela se transforme en journée mémorable ».

Et ce ne fut pas long avant de me faire stopper. Le poisson sonde le fond, c’est très gros, il enchaîne rush sur rush. Serait-ce le 120 tant attendu ?

Il ne fera « que » 107″ mais quel combat pour un poisson sublime.