Charles Aubert

Retour sur l’AG d’Annecy Rivières

© Charles Aubert - 13 février 2015

Il est presque 19h ce vendredi 13 Février à la salle des sociétés à St-Jorioz pour l’AG d’Annecy rivières. Et il n’y a pas foule : Mr le maire (Michel BEAL), les membres des AAPPMAs et des sociétés de pêches de Haute-Savoie, quelques pêcheurs, intervenants et gardes pêches sont présents. A vue d’œil on compte une 40aine de personne. Au vue du nombre d’adhérents, c’est peu.

photo_AG_Annecy-rivières_2015C’est Mr le maire qui ouvre le bal, il soutient le rôle des pêcheurs et des chasseurs qu’il qualifie de personne respectueuse de l’environnement. Bien loin des clichés du viandard. Il rappel alors le rôle des pêcheurs (adhérents et autres) quand à la sauvegarde et la protection du milieu et donc du rôle qu’ils ont dans la décision des aménagements. Son discours va aussi rapprocher le lac et la rivière. En effet, le Laudon étant une des sources les plus importantes du Lac d’Annecy et traverse Saint-Jorioz, est un lieu idéal pour la reproduction des truites lacustres. Cependant le parcours depuis le bord du lac est considéré comme une rivière et la réglementation de celle-ci s’applique, notamment la taille à 25 cm, une taille très insuffisante pour une lacustre. Il serait judicieux de faire un exemple de réciprocité entre les AAPPMAs Annecy Lac  et Annecy rivières afin de changer les réglementations sur ces zones.

Mr le maire termine alors son discours sur se savoir faire culturel et intergénérationnel qu’est la pêche et que celle-ci à un rôle économique et social, il rappelle l’action de la mairie de subventionner les cartes de pêche pour les enfants de moins de 12 ans. Son discoure se termine sur la fierté qu’est la remontée des truites dans le Laudon.

C’est ensuite au tour de Mr Mollard, représentant d’Énergie et services de Seyselle qui nous fait une présentation des risques d’électrocutions concernant la pratique de la pêche. Voir le lien suivant :
http://www.sousleslignes-prudence.com/documents/libre_BD/Peche/ERDF_DEPL_PECHE.pdf

À noter: les matériaux pour les cannes et fil de de pêche sont de plus en plus conducteur (ex: fluo-carbone). En moyenne un pêcheur meurt électrocuté tous les 3 ans. Donc restons prudent.

Suite à ces paroles pour la sécurité à étala pêche , c’est au tour de de Patrice Duret, de faire le compte-rendu de 2013, une formalité administrative. Puis Fabrice Galotta présente ensuite les comptes, et les tarifs des cartes de pêche 2015 : Le gros changement pour 2014 a été le passage à la vente via internet pour le dépositaire loisir et pêche. Bilan financier très bon.

C’est au tour de Mr Genevois de présenter le rapport Moral de 2014. Il se veut bref et précis. En gros, pas de grosse nouveauté en 2014. L’alevinage là ou il a encore sa raison d’être, c’est bien déroulé. La Malnant qui a subit de grave dégâts suite à une grosse crue sera sans doute aleviné. Une demande de pêche électrique sur le Fier sera demandé pour connaître l’éventuel impact sur le fier de cet évènement. Un mal pour un bien, en alevinant ce nant avec des souches méditerranéennes, une étude sur 3 ans sera alors effectué pour évaluer l’efficacité d’un tel procédé.

Concernant les opérations d’Annecy rivières et notamment  les pêches électriques, 13 out été effectuées. Actions qui ont rapporté 9100€ à l’association. Ces actions n’ont pu être menées que grâce, une fois encore, à la présence des bénévoles qui sont une fois de plus remerciés. Mr Genevois rappelle alors qu’à l’avenir les moyens humains des fédérations sont en diminution et ne risque pas d’augmenter. Il faudra donc redoubler d’efforts et de bénévoles afin de pouvoir conserver les rivières et ainsi faire valoir notre droit et donc le plaisir de pouvoir pêcher de si beaux endroits.

L’Ag se déroulera encore pendant un bon moment concernant, les événements prévus, les pollutions, les baux de pêche… voir l’intégralité du rapport sur annecyrivières.fr, avant de terminer en buffet dinatoire ou tout participant était invité à prendre un plateau.

Pour conclure:

L’AG d’une AAPPMA, une formalité…mais pas que, il y avait peu de monde et pourtant beaucoup d’adhérents….Les pêcheurs fuient-ils ? En ont-il ras le bol ? Ou est-ce d’actualité de ne peu ou pas participer à des activités  sans rémunération ?
On en apprend quand même et surtout on comprend comment fonctionne une AAPPMA, son rôle et ses actions et que surtout sans elle…on pourrait peut-être ne pas pêcher !

Alors pêcheurs, pêcheuses, n’hésitez pas à suivre les informations des AAPPMA’s, venir aux AG, demandez comment vous pouvez aider et vous investir si cela vous passionne. Même s’il y a beaucoup d’anciens, ils ne mordent pas et savent discuter. De plus nous avons besoins d’idées fraîches…À ce qui parait les eaux se réchauffent !

Bien à tous et très bonne année halieutique !