Charles Aubert

La Féra c’est le pied

© Charles Aubert - 19 février 2015

20150219_143506

Une seul photo (plus de batterie, mais le coeur est là)

Nous sommes le 19 février 2015, il est 13h passé…
Un ciel bleu clair sans tâche blanche couvre notre belle région, peu ou presque pas de vent. Je n’ai pas de boulot pour l’après-midi. La fièvre du poisson se fait sentir, sur un coup de tête, j’y vais.

Ni une ni deux, début d’après midi, je débarque sur les bords du Lac à Menthon St Bernard. Les passants m’interrogent comme ils le font souvent sur mon moyen de naviguer. Et oui je sors en Float à nouveau. C’est ma toute première sortie seul pour la Fera. J’ai d’ailleurs précieusement conservé la gambe que m’a laissé Romain et je me rappel des conseils de vendredi dernier.

Au vue de la température de l’eau, env. 5 C°, je ne fais pas l’erreur de ne pas mettre plusieurs grosses paires de chaussettes.
Après quelques mots échangés avec une famille sur la pratique de la pêche et le rôle des AAPPMA, me voilà en train de m’éloigner du bord, je pars pour la bouée jaune, 35-40 m de fond. Il y a d’ailleurs une ou deux barques avec d’autres pêcheurs.

Il ne faudra que quelques minutes pour sentir les premières touches…un raté
Quelques minutes après, c’est partie, voilà la première en surface. Une jolie de 35 cm. Je la décroche soigneusement et la « claque » en surface pour qu’elle reparte, que c’est beau. L’eau est calme, pas un brin de vent. On peut voir en surface les éclosions…
Je remet le plomb à l’eau….et bim c’est repartit !

Les poissons et les touches ratés ou poissons relâchés font durer tout l’après midi. De beau poisson, 43 cm, 41 … J’en ai les doigts de pieds qui commencent à piquer mais je resterais plus de 3h dans l’eau tellement c’était bon.

Mes amis pêcheurs, la Féra c’est le pied.
Au plaisir de vous voir sur l’eau. D’ailleurs cette pêche permet de rapprocher les pêcheurs entres eux, on se parle entre bateau, des histoires se racontent…c’est un moment convivial et magique.