Alexis Liger

Sa déroule du gros !

© Alexis Liger - 18 juin 2017

Hello amis Fishers, ces derniers temps, je suis dans l’obligation de laisser dame fario tranquille. Les niveaux d’eau sont impraticables sur ma rivière préférée : la fonte des neiges et des glaciers, plus Edf qui s’emmêle, égale des débits très très haut.

Il me faut donc un plan B et une semaine de vacances. La solution sera rapide direction la Loire pour retrouver la famille, les amis, et ce beau fleuve. La pêche en fleuve reste quand même beaucoup plus intéressante par sa multitude de pêches utilisable sur les carnassiers, je trouve ça beaucoup plus prenant qu’une pêche en lac. Direction ce beau fleuve, dans un secteur où il y a une belle population de brochets. Quelques poissons se laisseront séduire, mais l’activité sera très faible. Nous comprendrons rapidement pourquoi…. Maître sillure est très actif ! 

Puis retour en Savoie. La rivière étant toujours impraticable, je décide donc de me tourner une fois vers le brochet : direction Annecy !  Peu de sorties cette année sur ce beau lac alpin, qui est bien sûr mon préféré.

Voici ma quatrième sortie vers Annecy, et la première de l’année en bateau. Le début de saison a été très prometteur pour l’équipe Annecy pêche, et notamment plusieurs poissons du mètre dont un 120+ (en float tube) pour romain ! Très beau coup de ligne !

Damien, amis dans la vie et un de mes fournisseurs dans le travail, me propose de pêcher avec lui pour quatre petites heures sur son bateau qui a eu droit à un joli coup de jeune ! Beau boulot.

La pêche n’est pas très fructueuse dans un premier temps. On constate que les perches sont en activité dans très peu d’eau, et qu’elles ont un comportement de fuite très violant de vrai dauphin ! Certainement chassées par les brochets et autres volatiles carnassiers du lac.

Nous somme accompagnés par romain qui ne tardera pas à ouvrir le bal avec un poisson tout juste maillé, Damien enchaîne les touches sans finalité, et moi calme plat… Je pêche beaucoup plus décollé.

Nous continuons notre prospection. Je propose de finir par deux postes qui sont, à ma connaissance, réputés pour être riche en gros spécimens. A peine arrivé sur le poste, Damien prend une touche éclair qui lui coupe immédiatement le bas de ligne. Pour beaucoup de débutants au brochet, cela peut faire croire à un gros sujet, mais ce sont souvent des poissons de tailles moyennes. Je reste sur ma pêche en pélagique, et au deuxième lancer, je prends un arrêt pas très loin du bateau, dans très peu d’eau. Je vois le poisson se tourner pour partir sonder. J’annonce immédiatement que c’est joli, la suite confirmera la règle.

A bientôt sur l’eau Alex.

Laisser un commentaire

(ne sera pas publiée)

 

(*) champs obligatoires
Conformément à l'article 32 de la loi du 6 janvier 1978, les données à caractère personnel sont exclusivement collectées pour un usage privée. L'exercice du droit d'accés et de rectification prévu par la loi peut être exercé à l'adresse indiquée dans la rubrique Mentions légales de ce site.