Alexis Liger

Le Lavaret, une première pour moi !

© Alexis Liger - 10 mars 2014

Hello amis pêcheurs, en ce dimanche 9 Mars le soleil est à l’honneur et le printemps prend place, ça fait du bien ! Je suis invité par Romain Genaille pour une session Lavaret sur le Lac du Bourget. Cette pêche est une première pour moi, même si la technique ce rapproche de la pêche à la verticale que je connais bien, je reste quand même perplexe. J’ai rendez-vous sur le coup de midi au petit port d’Aix, le lac est très calme une bonne après-midi ce prépare ! Les nouvelles ne sont pas bonne, à première vue les lavarets sont présent un peu de partout mais ne sont pas très actifs, leur matinée de pêche n’était pas très concluante…

DSC_0232

En espérant que j’aurais de la chance, pour ma première on me prête un combo fort sympathique, une canne Mitchell Mag Pro dédiée à cette pêche avec un 1000 Exage de chez Shimano, Parfait. Pour la gambe, un plombage de 10 g suivi d’une succession de chironome rouge et noire, je ne rentrerai pas plus dans le détail du montage car je n’y connais strictement rien. Après une courte recherche à l’écho nous repérons un joli banc de Lavaret dans 25-30 m, ils paraissent relativement collés sur le fond, Après m’avoir donné quelques explications sur les rudiments de cette pêche, je me jette dans le bain.

DSC_0240

DSC_0234Vous me croirez ou non mais à ma première remontée je prends une touche plutôt discrète, je me suis même demandé si je n’étais pas en train d’halluciner… Mais non ! je redescends mon plombier et je recommence et BAM ! c’est pendu, j’ai la canne dans les mains depuis a peine 5 minutes et je remonte un poisson, mon premier Lavaret qui accuse pratiquement 40 cm, je suis content c’est joli pour une première, la chance du débutant ? surement car la suite de l’après-midi ne sera pas très riche en poisson, j’encaisserais tout de même quelque touche mais sans suite.

Bilan de cette journée, les Lavarets étaient bien présent mais relativement dur à décider sur le secteur où nous avons pêché, nous finirons la journée avec 5 poissons correct entre 37 et 44 cm et quelques non maillés, j’ai pu constater qu’ils étaient présent aussi bien dans 25 m que dans 35 m et qu’ils avaient tendance à remonter en fin de journée. La technique est plutôt sympa, même si le temps parait long quand ça mord peu, une bonne journée dans tous les cas.

En rentrant au port nous apprenons qu’un bateau a fait une très belle pêche, donc soit la zone que nous avons prospecté était peu active, soit on était à coté de la plaque, voila pourquoi la pêche est magique car c’est une éternelle remise en question.

A bientôt sur l’eau, Alex.